Le Centre de tri de Charleville-Mézières

Ouvert depuis 2001

La tournée de collecte sélective effectuée, le camion se dirige vers le Centre de tri.

Si le site n’est pas trop éloigné, il va y déposer ces déchets directement, sinon il passe par un quai de transfert et les déposera dans une benne plus grande.

1) La pesée : Zone 1

Une fois au Centre de tri, le camion est pesé sur le pont bascule en entrée et en sortie de site.

En faisant la soustraction du poids d’entrée et du poids de sortie nous déterminerons la quantité de déchets collectée par le camion.

2) Le hangar de stockage : Zone 2

Le camion va ensuite déposer ses déchets dans le hangar de stockage.

Après un contrôle visuel de la qualité de la collecte, les déchets sont stockés en fonction du flux apporté.

En effet, le hangar de stockage est divisé en deux zones correspondant aux différents types de collecte :
  • Multimatériaux en vrac (Flaconnages plastiques, briques alimentaires, boîtes métalliques, papier et carton)
  • Multimatériaux en sac (Flaconnages plastiques, briques alimentaires, boîtes métalliques, papier et carton)

3) La trémie d'alimentation : Zone 2

Afin d’alimenter la chaîne de tri, les déchets du hangar de stockage sont déposés à l’aide d’un engin de manutention dans la trémie d’alimentation correspondante. En effet, deux trémies existent suivant la sorte de déchets : une trémie pour les déchets en vrac et une trémie en sac équipé d'un ouvreur de sac, machine permettant d'éventrer les sacs pour faciliter leur tri. Les trémies sont équipées d’un tapis convoyeur qui va permettre d’acheminer les déchets vers les prochaines étapes de tri.

4) Le trommel : Zone 2

Les déchets provenant du tapis convoyeur, passent ensuite dans le trommel, sorte de tunnel de 15m de long, doté de trou de diamètre différent mais de façon croissante. Les premiers sont de 180mm de diamètre et laissent passer les déchets de 0 à 180mm. Les seconds sont de 280mm et laissent passer les déchets de 180 à 280mm. Le dernier permet de récupérer tout ce qui est supérieur à 280mm, qui partent directement vers la cabine d'affinage).


5) L'aimant : Zone 3

Les déchets de 0 à 280mm (2 première catégories) sont ensuite acheminé vers un tapis aimanté permettant le tri automatique des métaux ferreux. Cet aimant est couplé à une presse à paquets permettant le compactage de l’acier en paquets.

6) Le crible vibrant :

les déchets passent ensuite sur un crible plan. Cette machine qui fonctionne comme un tamis, va permettre de retirer les plus petits déchets appelés fines.

Ces petits déchets ne seront malheureusement pas recyclables, mais ils seront conduit au site d'enfouissement afin d'être traités.

7) L'aimant :




8) La cabine de tri manuel :

Organe essentiel du centre de tri, la cabine de tri manuel est destinée à permettre la séparation des différents types de matériaux recyclables charriés par le tapis roulant.

Chaque trieur effectue une opération de tri correspondant à chaque catégorie de déchet, platsiques, papiers, cartons, etc...
Ces déchets sont ensuite jetés dans des boxes et stockés temporairement en dessous de la cabine de tri en attendant d'être compactés.

9) Les boxes de stockage temporaire :

Les boxes qui accueillent les déchets triés sont fermés et se remplissent au fur et à mesure de la journée. Une fois qu’un des boxes est rempli, les matériaux sont étalés au niveau du sol sur un tapis convoyeur.

10) La presse à balles :

Le tapis convoyeur achemine les déchets jusqu'à la presse à balles.

Cette machine permet la compaction des matériaux. Les balles ainsi formées pèsent entre 250 et 600 kg. Elles permettent un gain important de place lors du transport des déchets triés vers les usines de recyclage.

Les balles sont finalement stockées à l’extérieur du centre de tri dans l’attente d’être transportées par camion vers les différentes usines de recyclage.

identifiantmot de passe
Recevoir la newsletter