Dans mon jardin

J’installe et je démarre mon composteur

Selon la place disponible, le compostage est à la portée de tous ! Tout dépend du nombre de personnes qui composent le foyer, de nos habitudes alimentaires et de la taille de notre jardin.

Quelques repères :

  • Grands jardins (> à 700m2) : compostage en tas
  • Petits jardins (< à 700m2) : compostage en silo ou en bac (possibilité de mettre plusieurs bacs)

Taille du composteur :

  • 400 L pour les jardins de 300 à 400 m2
  • 600 L pour les jardins de 400 à 700 m2

Choix de l’emplacement :

  • À même le sol
  • Mi ombre/ombre et à l’abri du vent
  • Facile d’accès
  • Avec un point d’eau si possible

Quels déchets composter à la maison ?

Acceptés

*Coupez les fruits et légumes entiers en petits morceaux

Refusés

Les règles d’or

Diversifier les apports

Je mélange et j’équilibre les matières.

Fragmenter les déchets

Je fragmente mes déchets pour favoriser la décomposition et pour faciliter le mélange des matières sèches.

Aérer et mélanger

Je brasse pour maintenir une bonne aération à chaque apport. L’oxygène est indispensable pour les micro-organismes décomposeurs.

Surveiller l’humidité grâce à la poignée de main

L’eau doit être présente durant tout le processus de compostage. Trop humide, le compost fermente, trop sec, le processus s’arrête.

J’utilise mon compost

Problèmes et remèdes

SYMPTÔMESDIAGNOSTICREMÈDES
Odeur d’œuf pourriCompost trop humide, trop tassé (manque d’oxygène et d’aération)– Aérer le compost
– Ajouter des matières carbonées
– Laisser le composteur ouvert
Prolifération de moucherons– Compost humide
– Mauvais recouvrement des déchets (notamment des déchets sucrés)
– Recouvrir les matières azotées avec des matières carbonées
– Laisser le composteur ouvert
Présence de rongeursPrésence de matières non recommandées (viandes, poissons, produits laitiers)– Arrêter les apports non autorisés
– Installer des grilles au pied du composteur / pièges dans le composteur
Mon composteur est secSans eau, la faune responsable de la décomposition meurt, ce qui a pour conséquence l’arrêt du compostageRelancer le mécanisme en ajoutant des déchets verts azotés et humides (épluchures par ex.) et éventuellement de l’eau
Présence d’amas compost, gris– Le centre du tas est tassé, l’air n’y pénètre plus
– Incorporation de tontes humides ou feuilles mortes humides et tassées
Brasser intégralement le compost, aérer et décompacter

Informations

Sommaire

Réseaux
Guide du tri
Newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter !